Join now

Licee francais mexicain guilty of discrimination (Mexico City)

LE LYCÉE FRANCO MEXICAIN RECONNU COUPABLE DE DISCRIMINATION

Le Licee Franco Mexicain a été condamne pour violation du droit a l´égalité et a la non-discrimination dans le cas des enfants mineurs DLLdB et ELLdB. Comme etabli par la résolution COPRED/OJ/06/ Protected content , auquel ce journal a eu accès.
Selon cette loi,les actes discriminatoires sont reconbus pour ne pas réinscrire les élèves aux cours Protected content il est rectifié sur la résolution délivré le 14 juin.
Il est mentionné que la SEP du 18 juillet Protected content expressément exigé que le LFM soit obligé de réinscrire les étudiants sur le campus mais l´institution a ignoré.
Cette résolution contient des arguments précis et raffinés visant á établir un traitement inégal et discriminatoire a l´encontre des étudiants mentionnés á la fin de l´année scolaire Protected content .
Nombreux cas de jurisprudence internationale et nationale ont été cités, ils concluent..
Qu´il y a un comportement différencié de la part du LFM envers les étudiants DLLdB et ELLdB n´ayant pas accrédité qu´ils ont pris les mesures nécessaires pour garantir le droit á l´éducation des mineurs.
En outre, dans le deuxième cas, l’école est instamment priée de travailler conjointement avec le conseil pour prévenir et éliminer la discrimination interne, de sorte que, dans un future, le droit á égalité et non-discrimination.
Il ne faut pas oublier que le Licée Franco Mexicain AC appartient au réseau de lycées AEFE. L´affaire la plus grave est que l’agence du ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères était déjà au courant de ces actes, aujourd´hui déclarés discriminatoires pour les plaintes déposées par la grand-mère des élèves en février Protected content le ministère Français de L’éducation Nationale. Subdélégation de Pau Pyrénées Atlantique France et ratifiée á l’ambassade de France en avril Protected content copie á AEFE.
Aussi incroyable que cela puisse paraitre, venant d´un pays paladin des droits de l´homme et des enfants, les autorités françaises n´ont rien fait pour remédier á ces actes contraires á la justice la plus élémentaire en couvrent avec le silence du LFM AC AC.

Mexico City Forum

Our Global Partners