Join now
Log in Join

Need graphic design? Let's talk ! (Paris)

Who am I?

Serguei Tchepik, 360° Freelance Art Director, since May Protected content , born in August 25, Protected content Kiev, former USSR. I live in Paris since Protected content . Regarding education, I‘ve got a Masters degree in Visual Communications at Créapole in Protected content , the dates of the beginning of my activity as a freelancer are the same, it is normal).

What do I do?

360 ° implies a certain flexibility, but if I say "everything", it will just demonstrate a lack of humility. So first things first.

Here is my website : Protected content

I can design any graphic identity of a commercial entity (event, business, artist, person, thing, product etc.).. I also can adjust the existing graphic ID to something new, but recognizable by the already existing customers.

As for the web, I can design and build a site from A to Z (vitrine, e-shop, or community website ), from scratch, according to the constraints of the W3C (or not, because I'm not a Taliban). I am always looking for new technologies or new discoveries to facilitate or optimize the process of creating Web communication tools, I am "in" concerning what is or will be soon used in webdesign.

3D, animation and video are also part of my skills. I happen quite frequently to use i3D in print (when, for example, the visual needed for production is not available and the client's budget isn’t big enough to hire a photographer.). I am also interested very closely to the 3D applied to webdesign (Away 3D), which for me is an underestimated technology.
3D and video are often linked together, so I learned how to edit a video and the use of special effects in various projects.
The 2D animation (cartoon or not) is also a part of my field of work. This involves both the creation of "Full Flash" sites and video clips or cartoons.

Who trusts me?

As I said above, Protected content implies a certain flexibility, so my current customer base is very broad. This means that I am equally capable of understanding the problem of a coffee shop, whose image is to create virtually "from scratch", as a large account, whose fame is no longer at all to do.

My clients, past or present, are Asahi Breweries Ltd., L'Oreal, Cirque d'Hiver Bouglione, Vivienne Westwood, Cacharel, the coefficient, BGP, communication agencies such as RGB Publishing, to name a few.

What is my vision of the work?

Since May Protected content , I apply a method I call Quadriphase. In other words, any project is divided into four distinct stages. Of course, the progress of the workflow it depends on the project itself, constraints, etc. required., Quadriphase is flexible and can be adapted almost to anything.

For example, in a project "from scratch", the first step is to provide the customer a choice of visual aspects of it. The number of proposals may vary, but usually we have 3 proposals for a site or a brochure and 10 for a logo. This step is necessary to define the art direction, and then refine (by reducing the number of choices) and lead to permanent visual.
The second is the development of the project. If in the case of a print project "from scratch", it would be mostly defining the usage and the articulation of the printed graphic communication tools, in the case of a web project, this would be setting up the engine and the design integration. It it is an animation project, it would be the qtoryboard application to the characters and scenario.
The third step concerns generally diffrent tests, often with a panel of consumers as part of the client’s core target.
The fourth phase is necessary to "make adjustments" before the delivery of the project.

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Qui suis-je?

Serguei Tchepik, D.A. 360°, en activité depuis mai Protected content , né le 25 août Protected content Kiev, ex-URSS. J’habite à Paris depuis Protected content . En ce qui concerne les études, passons le collège et le lycée, car période sans intérêt ici. J’ai un master en Communication visuelle à Créapôle, sorti major de ma promo en Protected content , les dates de mon début d’activité concordent, c’est tout à fait normal).

Qu’est que je fais?

360° implique une certaine polyvalence, cela dit, dire “tout” ou presque serait faire preuve d’un manque d’humilité. Alors commençons par le commencement.

Voici mon site pro : Protected content

Je connais très bien le print, avec toutes les contraintes quant à la préparation des documents pour l’impression, la chaîne graphique et tout ce que ça implique. La créa ou bien l’éxécution desdits documents imprimés ne me pose pas non plus un souci majeur. Ni mineur d’ailleurs, non plus. Je sais créer une identité graphique d’une entité quelle qu’elle soit (évènement, entreprise, artiste, personne, chose, produit etc.). Je sais aussi m’adapter à la charte graphique existante pour faire quelque chose de nouveau, mais identifiable par la cible déjà en place.

En ce qui concerne le web, je suis capable de monter un site de A à Z (vitrine, marchand, communautaire), de zéro, selon les contraintes du W3C (ou pas, car je ne suis pas un Taliban). Toujours à l’écoute des nouvelles technologies, ou des nouvelles trouvailles pour faciliter ou bien optimiser le processus de la création des outils de communication Web, je suis “à la page” de ce qui se fait ou qui se fera prochainement dans le web. En revanche, bien qu’étant capable de parler le même language qu’un développeur et également capable de comprendre les contraintes liées au développement d’un site, je ne me considère pas comme l’étant, le développement (la programmation, le code, bref, les chiffres) étant vraiment un métier à part.

La 3D, l’animation et la vidéo font aussi partie intégrante de mes compétences. Il m’arrive assez fréquemment d’utiliser la 3D dans le print (quand, par exemple, le visuel nécessaire à la production n’est pas disponible et le budget du client ne permet pas d’engager un photographe.). Je m’intéresse également de très prés la la Web 3D (Away 3D), qui pour ma part est une technologie bien peu explorée et pas assez utilisée actuellement.
La 3D et la video sont souvent liés ensemble, ce qui a fait que j’ai appris le montage et l’utilisation d’effets spéciaux dans de divers projets.
L’animation 2D (cartoon ou pas) est aussi un terrain de prédilection pour mon travail. Ce terme implique aussi bien la création de sites “Full Flash” que des clips vidéos ou de dessins animés.

Qui me fait confiance?

Comme je le disais plus haut, 360° implique une certaine polyvalence, donc ma clientèle actuelle est très large. Ce qui veut dire que je suis tout aussi bien capable de comprendre la problématique d’un café du coin, dont l’image est quasiment à créer “from scratch”, que celle d’un grand compte, dont la notoriété n’est plus du tout à faire.

Mes clients passés ou actuels sont donc Asahi Breweries ltd, L’Oréal, Le Cirque d’Hiver Bouglione, Vivienne Westwood, Cacharel, le COEFI, Le BGE, les agences de communication telles que RGB Éditions, pour ne citer que ceux-là.

Quelle est ma vision du travail sur un projet donné?

Depuis mai Protected content , j’applique une méthode que j’appelle Quadriphase, autrement dit tout projet est divisé en 4 étapes distinctes. Et ce, quel que soit le média utilisé. Bien évidemment, lé déroulement du workflow tout dépend du projet lui-même, des contraintes demandées etc., Quadriphase est donc souple et s’adapte en fonction des souhaits du client.

Dans le cadre d’un projet “from scratch”, la première étape est de fournir au client un choix d’aspects visuels de sa commande. Le nombre de propositions peut varier, mais en général nous avons 3 propositions pour un site ou une brochure et 10 pour un logo. Cette étape est nécessaire pour définir la ou les directions artistiques, pour ensuite raffiner (et donc réduire le nombre de choix) et aboutir au visuel définitif.
La seconde est le développement du projet, et ici, selon le média, les choses peuvent varier. Si dans le cadre d’un projet print “from scratch”, il s’agirait plus de définir l’utilisation et l’articulation de la charte graphique sur les outils de communication du client, dans le cadre d’un projet web, ce serait plus la mise en plmace du moteur et l’intégration du design dans le moteur en question. Et dans le cadre d’un projet animé, ce serait l’application du storyboard aux personnages et au scénario.
La troisième étape concerne en général les tests divers et variés, souvent auprés d’un panel de consommateurs faisant partie de coeur de cible du client.
La quatrième phase est nécessaire pour “corriger le tir” avant la livraison du projet, selon ce qui a été conclu dans la troisème étape.

J’estime que pour ne pas compliquer d’avantage les choses, le client doit avoir un nombre réduit d’interlocuteurs, tout comme n’importe quel membre de l’équipe travaillant sur un projet. par souci de simplification et surtout pour éviter d’avoir 5 avis contradictoires, donc une perte de temps importante.

Paris Forum